Chargement ...
Colocation

Vente

News

Bons Conseils

Contact

Rejoignez-nous

Mycasa-Marseille
05 81 34 43 07
Choisissez votre ville
Toulouse
Marseille
05 81 34 43 07


Vérifier la solvabilité d’un acquéreur

Vérifier la solvabilité d’un acquéreur

Après de nombreuses visites, bingo : vous avez trouvé la personne qui a eu le coup de cœur pour votre bien ! Cependant, avant de courir signer le compromis chez votre notaire, une petite vérification de la solvabilité de l’acquéreur peut vous épargner bien des soucis.

 

Contrôlez le sérieux de la démarche

Chez MyCasa, nous contrôlons systématiquement les acquéreurs potentiels. En effet, ce que l’on appelle les « touristes curieux » sont nombreux et peuvent engager les démarches jusqu’à la signature du compromis jusqu’au moment où la vente sera annulée (sans pénalité) faute d’avoir obtenu un crédit. Attention également aux acheteurs qui ont les yeux plus gros que le ventre.

Afin d’éviter de perdre plusieurs mois, nous contrôlons le dossier de financement de l’acquéreur, en demandant notamment un premier accord de principe du banquier ou du courtier.

 

Les petits détails

Avec l’expérience, nous avons appris à reconnaitre un acquéreur sérieux. Voici quelques petits détails qui montrent que cette personne est vraiment intéressée par votre bien lors de la visite.

Les contre-visites

Un acquéreur intéressé fera au moins une contre-visite, avec de la famille ou des amis, ou encore des artisans si nécessité de travaux.

L’acquéreur enquiquinant

Sur le coup, ce n’est pas de tout repos mais un acquéreur qui vous demande directement les PV d’AG, les factures d’électricité ou qui recherche la petite bête pour faire baisser votre prix est un bon signe ! Une fois le compromis signé, vous avez moins de chance d’avoir de mauvaises surprises.

 

Les profils « sensibles »

Nous avons pu remarquer plusieurs types de profils « sensibles ». Afin d’éviter toute déconvenue, il est important de savoir les identifier et le cas échéant, adopter les bons réflexes.

L'acquéreur vendeur

La mise en place d’un prêt relais ressemble souvent à un parcours du combattant pour ceux qui n’ont pas l’habitude. Pensez à vérifier où l’acquéreur en est au niveau des démarches bancaires. Si la vente de son bien est déjà avancée, demandez-lui alors de vous fournir un avant-contrat déjà signé.

L’acquéreur en instance de divorce

Il n’est pas rare de trouver un acheteur venant de se séparer et qui compte sur une somme d’argent provenant de son conjoint. Dans ce cas, pensez à demander un acte de liquidation du régime matrimonial.

 

Chez MyCasa, nous contrôlons avant chaque signature de compromis ces différents points afin de ne pas perdre des mois dans des procédures inutiles. Vous vendez votre bien et vous souhaitez en savoir plus sur notre offre ? Cliquez ici.

Vérifier la solvabilité d’un acquéreur

Après de nombreuses visites, bingo : vous avez trouvé la personne qui a eu le coup de cœur pour votre bien ! Cependant, avant de courir signer le compromis chez votre notaire, une petite vérification de la solvabilité de l’acquéreur peut vous épargner bien des soucis.

 

Contrôlez le sérieux de la démarche

Chez MyCasa, nous contrôlons systématiquement les acquéreurs potentiels. En effet, ce que l’on appelle les « touristes curieux » sont nombreux et peuvent engager les démarches jusqu’à la signature du compromis jusqu’au moment où la vente sera annulée (sans pénalité) faute d’avoir obtenu un crédit. Attention également aux acheteurs qui ont les yeux plus gros que le ventre.

Afin d’éviter de perdre plusieurs mois, nous contrôlons le dossier de financement de l’acquéreur, en demandant notamment un premier accord de principe du banquier ou du courtier.

 

Les petits détails

Avec l’expérience, nous avons appris à reconnaitre un acquéreur sérieux. Voici quelques petits détails qui montrent que cette personne est vraiment intéressée par votre bien lors de la visite.

Les contre-visites

Un acquéreur intéressé fera au moins une contre-visite, avec de la famille ou des amis, ou encore des artisans si nécessité de travaux.

L’acquéreur enquiquinant

Sur le coup, ce n’est pas de tout repos mais un acquéreur qui vous demande directement les PV d’AG, les factures d’électricité ou qui recherche la petite bête pour faire baisser votre prix est un bon signe ! Une fois le compromis signé, vous avez moins de chance d’avoir de mauvaises surprises.

 

Les profils « sensibles »

Nous avons pu remarquer plusieurs types de profils « sensibles ». Afin d’éviter toute déconvenue, il est important de savoir les identifier et le cas échéant, adopter les bons réflexes.

L'acquéreur vendeur

La mise en place d’un prêt relais ressemble souvent à un parcours du combattant pour ceux qui n’ont pas l’habitude. Pensez à vérifier où l’acquéreur en est au niveau des démarches bancaires. Si la vente de son bien est déjà avancée, demandez-lui alors de vous fournir un avant-contrat déjà signé.

L’acquéreur en instance de divorce

Il n’est pas rare de trouver un acheteur venant de se séparer et qui compte sur une somme d’argent provenant de son conjoint. Dans ce cas, pensez à demander un acte de liquidation du régime matrimonial.

 

Chez MyCasa, nous contrôlons avant chaque signature de compromis ces différents points afin de ne pas perdre des mois dans des procédures inutiles. Vous vendez votre bien et vous souhaitez en savoir plus sur notre offre ? Cliquez ici.

Vérifier la solvabilité d’un acquéreur

Après de nombreuses visites, bingo : vous avez trouvé la personne qui a eu le coup de cœur pour votre bien ! Cependant, avant de courir signer le compromis chez votre notaire, une petite vérification de la solvabilité de l’acquéreur peut vous épargner bien des soucis.

 

Contrôlez le sérieux de la démarche

Chez MyCasa, nous contrôlons systématiquement les acquéreurs potentiels. En effet, ce que l’on appelle les « touristes curieux » sont nombreux et peuvent engager les démarches jusqu’à la signature du compromis jusqu’au moment où la vente sera annulée (sans pénalité) faute d’avoir obtenu un crédit. Attention également aux acheteurs qui ont les yeux plus gros que le ventre.

Afin d’éviter de perdre plusieurs mois, nous contrôlons le dossier de financement de l’acquéreur, en demandant notamment un premier accord de principe du banquier ou du courtier.

 

Les petits détails

Avec l’expérience, nous avons appris à reconnaitre un acquéreur sérieux. Voici quelques petits détails qui montrent que cette personne est vraiment intéressée par votre bien lors de la visite.

Les contre-visites

Un acquéreur intéressé fera au moins une contre-visite, avec de la famille ou des amis, ou encore des artisans si nécessité de travaux.

L’acquéreur enquiquinant

Sur le coup, ce n’est pas de tout repos mais un acquéreur qui vous demande directement les PV d’AG, les factures d’électricité ou qui recherche la petite bête pour faire baisser votre prix est un bon signe ! Une fois le compromis signé, vous avez moins de chance d’avoir de mauvaises surprises.

 

Les profils « sensibles »

Nous avons pu remarquer plusieurs types de profils « sensibles ». Afin d’éviter toute déconvenue, il est important de savoir les identifier et le cas échéant, adopter les bons réflexes.

L'acquéreur vendeur

La mise en place d’un prêt relais ressemble souvent à un parcours du combattant pour ceux qui n’ont pas l’habitude. Pensez à vérifier où l’acquéreur en est au niveau des démarches bancaires. Si la vente de son bien est déjà avancée, demandez-lui alors de vous fournir un avant-contrat déjà signé.

L’acquéreur en instance de divorce

Il n’est pas rare de trouver un acheteur venant de se séparer et qui compte sur une somme d’argent provenant de son conjoint. Dans ce cas, pensez à demander un acte de liquidation du régime matrimonial.

 

Chez MyCasa, nous contrôlons avant chaque signature de compromis ces différents points afin de ne pas perdre des mois dans des procédures inutiles. Vous vendez votre bien et vous souhaitez en savoir plus sur notre offre ? Cliquez ici.